Contrat de ville

 

Le contrat de ville

Le contrat de ville signé le 24 juin 2015 a été conclu pour une durée de six ans, entre l’État, la Région, le Département, la Communauté d'agglomération des Trois Frontières et la Ville de Saint-Louis. Il ancre le quartier de la gare dans une démarche forte de développement urbain, économique et social.

En juin 2014, l’État a retenu le quartier de la gare de Saint-Louis en qualité de quartiers prioritaires au titre de la politique de la ville, sur la base, entre autres, du critère de la moyenne des revenus des habitants. La Ville de Saint-Louis a donné suite à cette démarche qui permet au quartier de bénéficier de crédits spécifiques de l’État pour son développement urbain, économique et social.

Au terme d’un dialogue très constructif, le contrat de ville a été élaboré avec 80 acteurs intervenant dans le quartier. Les actions retenues concernent :

  • la restructuration du quartier :

- optimiser la gestion des espaces extérieurs dans une logique de résidentialisation,
- poursuivre le travail sur le bâti et favoriser les circulations,
- requalifier les espaces et les bâtiments ;

  • l’optimisation des parcours d’insertion et d’emploi :

- permettre des parcours d’insertion continus,
- adapter les structures existantes sur le territoire afin de favoriser l’accès à la création d’activités et d’entreprises,
- faire évoluer les réponses apportées pour faire face au chômage,
- développer une offre linguistique à visée qualifiante ;

  • le renforcement de l’éducation :

- renforcer les processus d’appui éducatif en direction des enfants et des jeunes,
- soutenir la parentalité par un appui aux parents dans leurs fonctions parentales dans le cadre scolaire mais aussi plus largement,
- répondre aux défis de la non maîtrise de la langue pour les parents et les enfants ;

  • l’accès aux droits et services :

- favoriser les espaces permettant les rencontres, la (re)connaissance des personnes,
- permettre un accès renforcé à l’offre culturelle et sportive ;

  • la sécurité et la prévention :

- favoriser la prévention,
- agir en direction des personnes victimes et des auteurs.

Le maire, Jean-Marie Zoellé, a rappelé, lors de l’approbation du contrat par le Conseil municipal, qu’une « réunion de quartier qui s’est tenue début avril, a été l’occasion d’échanger et d’évoquer la vie quotidienne des habitants. Cette rencontre a permis de confirmer qu’il fait bon vivre dans ce quartier extrêmement bien desservi par les modes de transports et à proximité immédiate des équipements publics. Elle a réuni une centaine de personnes et a été un véritable succès. Elle a permis de mettre en évidence des demandes concernant le cadre de vie et les problèmes de parking sur lesquelles, d’ailleurs, la municipalité avait déjà commencé à travailler bien avant juin 2014. Ont été notamment soulevés les projets de réaménagement envisagés pour le quartier ».

Il a ajouté : « le but de l’opération est aussi de se servir de cette expérience pour l’étendre plus tard à d’autres quartiers ».

Ce contrat marque donc le début d’un véritable programme d’accompagnement du quartier de la gare.

 


Le périmètre du quartier concerné par le contrat de ville.


La Communauté d'agglomération des Trois Frontières (CA3F) apporte son concours à la démarche, considérant l’aménagement et le développement de ce quartier comme stratégiques. À l’instar du Maire de Saint-Louis, Alain Girny, Président de la CA3F, a déclaré que « le dispositif mis en place dans le cadre du contrat de ville sera l’occasion d’expérimenter de nouvelles façon de travailler ensemble, qui pourront inspirer d’autres projets dans d’autres quartiers de l’agglomération. »

 

>> Voir la convention cadre 2015-2020
>> Contrat de ville - Appel à projets 2017

 

Article mis à jour le 28/12/2016

 

 

 

Abonnez-vous
aux alertes sms
de la ville de Saint-Louis

L’inscription à ce service est gratuite et vous permet de recevoir sur votre téléphone portable, en temps réel, des informations municipales à caractère d’urgence, la programmation culturelle de la Ville de Saint-Louis.

Adhérer au service