Réunions de quartiers

 

Réunions de quartiers

Pascale Schmidiger, Maire de Saint-Louis et ses élus se sont réunis les 12 (quartier Bourgfelden, Foyer Saint-Charles), 13 (Saint-Louis centre, Foyer Saint-Louis) et 19 (quartier Neuweg, Maison pour tous) octobre à 18 h pour les réunions de quartiers.

 

Les réunions de quartiers permettent aux habitants de rencontrer Madame le Maire et son équipe municipale en direct. Ces moments de partage d'information et de dialogue ont permis à Pascale Schmidiger, maire, de présenter les projets de la Ville et d'envisager l'avenir ensemble.
Les thématiques abordées portaient sur le cadre de vie et l’habitat, la nature en ville et l’environnement, la sécurité et la tranquillité publique, la mobilité, le vivre ensemble, l’économie, l’emploi, les services et l’évolution des territoires.

Les questions des riverains et les réponses apportées

Plusieurs Ludoviciens ont pris la parole pour s’exprimer. Des questions portant sur le stationnement, la sécurité aux abords des écoles, les incivilités, l’urbanisme, l’éducation, les transports en commun, la santé ont été évoquées dans les trois quartiers.
Extraits :

CIRCULATION

Des riverains se plaignent de la vitesse excessive dans certaines rues de la ville, d'un report de trafic routier dans les rues secondaires du fait de l'engorgement des voies principales aux heures de pointe ou de déviations liées à des travaux.

Le commandant Éric Dietemann, chef du commissariat de la police nationale de Saint-Louis / Huningue, présent lors des trois réunions publiques a rendu compte des multiples contrôles de vitesse opérés ces derniers mois à Saint-Louis et a indiqué les chiffres de verbalisation. Il s'engage à poursuivre et renforcer les contrôles de vitesse en lien avec la police municipale dans les rues particulièrement exposées telles que les rues du 1er mars, du docteur Hurst, de Village-Neuf, de Michelfelden, de Strasbourg,… Madame le Maire précise que des radars pédagogiques ont été mis en place dans certaines rues et il est envisagé l'installation de feux dits de récompense (ils passent au vert si les limitations de vitesse sont respectées) dans des endroits adaptés.

SÉCURITÉ AUX ABORDS DE L'ÉCOLE GALILÉE

Les différents flux de circulation : voitures - piétons - cyclistes posent problème aux abords de l'école Galilée.

Madame le Maire provoquera une rencontre sur place pour définir des aménagements visant à améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes.

NOUVELLE LIAISON FERROVIAIRE DE L'EUROAIRPORT

Des citoyens s'interrogent sur la nécessité de ce projet.

Philippe Knibiely, premier adjoint au maire et Pascale Schmidiger, maire répondent que ce projet n'est pas celui de la Ville et que la Ville exigera des compensations à la fermeture de la gare de Neuweg ainsi que des mesures de lutte contre les nuisances sonores pour les riverains de la ligne de chemin de fer : mur anti-bruit, nouveau matériel roulant. Une position commune et partagée avec les communes concernées Blotzheim, Hésingue, Bartenheim et Saint-Louis Agglomération sera versée à l'enquête publique actuellement en cours jusqu'au 9 novembre.

LOGEMENTS INTERMÉDIAIRES

La Ville manque de logements intermédiaires, pour ceux qui n'ont pas accès aux logements sociaux.

Effectivement, l'instauration de plafonds de ressources généralisés et uniformes en France pour l'accès au logement social pose problème à Saint-Louis. Les élus sont conscients de cette difficulté à se loger pour certains et travaillent à la création de logements intermédiaires en lien avec les opérateurs.

STATIONNEMENT SUR LE DOMAINE PUBLIC

Des citoyens dénoncent un nombre croissant de véhicules stationnés sur le domaine public car les programmes immobiliers ne prévoient qu'une place de stationnement par logement alors que les occupants disposent très souvent de deux voitures.

La volonté de la Ville est de réduire le nombre de voitures en ville et compte sur une évolution des pratiques des ménages en les incitant à emprunter les transports en commun et à se séparer progressivement de la voiture à l'instar de nos voisins bâlois.

LUTTE CONTRE LA FRACTURE NUMÉRIQUE

À une question posée relative à la fracture numérique qui touche beaucoup de personnes et en particulier des jeunes, Madame le Maire répond qu'un programme d'ateliers est mis en œuvre à la médiathèque Le Parnasse précisément pour inciter les jeunes et les moins jeunes aux usages numériques. L’ensemble des questions/ réponses sera mis en ligne sur www.saint-louis.fr.

"N’hésitez pas à contacter les forces de l’ordre lors de toute constatation venant troubler l’ordre public. Vous êtes des lanceurs d’alerte. Je vous remercie d’avoir été présents. Nous nous efforçons de donner le meilleur de nous-mêmes pour l’intérêt général et notre belle ville.", rappelle madame le maire.